Biolay - Vengeance

3808 caractères
Date de sortie : 
Nov 2012
Appréciation : 
5

Biolay est maintenant taille patron dans le paysage : participation / réalisations se multiplient. La dernière collaboration en date est pour Vanessa Paradis. Auparavant, il était évidement associé à Keren Ann / Henri Salvador, Francoise Hardy, La bande à Renaud, Delerm... Il a également signé un duo sur le 4ème (et dernier en date) album de Daphné [3]. Donc Biolay est au top, ses ventes et concerts le prouvent, en parallèle avec une solide carrière au cinéma , tous les feux sont au vert pour lui. Vanessa Paradis est d'ailleurs de passage discrètement sur cet album (Profite)

Sur cet album, Biolay s'est aussi ouvert à la musique urbaine ( Orelsan sur "Ne regrette rien" ou Oxmo Puccino sur "Belle époque" ), deux morceaux réussis. Également quelques escapades du coté de l'electro / pop, notamment sur "L'insigne honneur"

Le très electro également "Sous le lac gelé" nous offre , après une minute d'intro (!!) une très belle ballade. Dans les derniers titres figure le titre "éponyme" comme on dit maintenant donc "Vengeance" (qui fait écho à la variante "Venganza". Ce titre est chanté en duo avec Carl Barât. Il fit polémique à sa sortie, vu par certains comme une crique à l'égard du FN ce que nie l'auteur [1].

Un coup de coeur aussi pour "Personne dans mon lit" qui semble tout droit sorti d'un best of de l'Affaire Louis Trio. La musique est vraiment dans le style de ce que faisait "l'Affaire" à l'époque, très agréable titre.Surprise (ou pas) le très pop/dance "Marlène déconne" [4] à base de claviers / synthés. Sur la forme car sur le fond, on est pas trop dans le fun. A noter des libertés que prends Biolay par rapport à la syntaxe ("O mon amour c’est pire que j’étais sans joie").

L'album se termine de manière très fine et légère par un remarquable "De confettis" [2] (avec Julia Stone).

Ce surdoué insupportable me fait pense systématique à Gainsbourg (oui, j'ose). Même comportement sur scène, maladroit et timide, même don pour produire les autres, même ouverture aux autres arts. Et toujours une grande qualité de d'arrangements et de textes. Le patron de la génération.

Toutefois, à l'issue de l'écoute de cet album copieux (14 titres pour une heure de musique) mais un peu plombé. on peut être un peu déçu du petit dernier, soyons franc. On est loin de "La superbe" ou du live au Casino de Paris. J'ai du mal avec cet album même si je pense que c'est le genre à faire son chemin progressivement. Parti d'un blocage initial, j'en découvre les richesses progressivement.

 
Pistes : 
01 Aime mon amour                              03:05
02 Profite                                     03:33
03 Le sommeil attendra                         02:53
04 Sous le lac gelé                            05:39
05 Venganza                                    03:20
06 Marlène déconne                             04:22
07 Personne dans mon lit                       03:14
08 Ne regrette rien                            06:30
09 Trésor trésor                               03:51
10 Belle époque                                03:59
11 L'insigne honneur                           03:42
12 La fin de la fin                            02:58
13 Vengeance                                   05:12
14 De confettis                                04:03
                             Durée totale : 00:56:27
 
Discographie : 
Année Titre Editeur Public CD DVD
2015 Trenet Naïve - x -
2012 Vengeance --- - x -
2010 Live au Casino de Paris Naïve x - x
2009 La Superbe --- - x -
2007 Trash Yéyé --- - x -
2005 À l’origine --- - x -
2003 Négatif --- - x -
2001 Rose Kennedy --- - x -
1994 Live au Barbar (avec Matéo Gallion) --- x - -